Vitamine K

Peut-être que certains d’entre vous ne connaissent pas encore bien la vitamine K et son importance pour notre corps. Comme la vitamine D, la vitamine K fait partie des vitamines liposolubles. Les deux vitamines D et K sont en outre interdépendantes et souvent, seule leur combinaison peut avoir un effet positif sur notre organisme.

La vitamine K se présente sous deux formes différentes, la vitamine K1 et la vitamine K2. Elle est un régulateur nécessaire à la coagulation du sang et peut établir un bon équilibre dans la capacité de coagulation du sang. De même, en activant une certaine protéine (la protéine GLA matricielle), la vitamine K peut empêcher la calcification des vaisseaux sanguins, tant dans les artères que dans les veines. C’est ce qu’ont montré des études récentes.

En « collaboration » avec la vitamine D, la vitamine K a un effet de soutien sur le métabolisme du calcium et donc sur les dents et les os. D’une part, une carence en vitamine K a pour conséquence une faible densité osseuse et, d’autre part, le risque d’ostéoporose augmente – même si la vitamine D est présente en quantité suffisante.

La vitamine K1 se trouve dans différents aliments, la vitamine K2 est produite par des micro-organismes, mais se trouve également dans les aliments. La vitamine K1 se trouve dans différentes plantes vertes et herbes comme la ciboulette et le persil, les épinards, le brocoli et la salade verte. En revanche, la vitamine K2 est présente dans le fromage, le beurre et le jaune d’œuf.

Vous trouverez ici un autre article sur la vitamine B1 ( :

Source :

Pour le système cardiovasculaire et les os. La coagulation sanguine n’est pas la seule à avoir besoin de vitamine K. in : BIOBlick. Magazine de l’alimentation et de la santé, édition 1/2017, p. 7 et 8

Panier
Retour haut de page