Tendances alimentaires modernes (2/2)

Tendances alimentaires modernes (2/2) : la convenience food et le fast food ont le vent en poupe ?

Dans la première partie de cette courte série d’articles sur les tendances alimentaires modernes, nous vous avons présenté la semaine dernière la convenience food. Vous trouverez l’article complet à ce sujet
ICI >>

Dans un monde où le progrès et la rapidité guident – volontairement ou non – notre quotidien, il n’est pas surprenant que cela se répercute sur notre comportement alimentaire. La préparation rapide et simple des aliments est une priorité pour de nombreuses personnes, en particulier pour celles du monde occidental. Nous abordons les tendances alimentaires qui en découlent dans notre série d’articles. Aujourd’hui, nous nous concentrons sur la restauration rapide.

Qu’est-ce que la restauration rapide ?

Le mot fast food vient de l’anglais et signifie manger (food) rapidement(fast). Il s’agit de “plats […] qui se caractérisent par une standardisation, un service rapide et des prix bas”. [1]

Voici quelques exemples de différentes offres de restauration rapide :

  • Restauration rapide avec burgers, frites, etc.
  • Stands de restauration rapide avec saucisses, hot-dogs, pizzas, döner kebap, rouleaux de printemps, crêpes, etc.
  • Boulangeries avec sandwichs, beignets, gâteaux, etc.Tendances alimentaires modernes (2/2)

D’un point de vue nutritionnel, la consommation fréquente de plats de restauration rapide n’est pas recommandée, car ils présentent souvent un rapport défavorable entre les macronutriments (graisses, protéines et glucides). De plus, ils contiennent généralement trop peu de micronutriments essentiels (= vitaux) (minéraux, vitamines). Elmadfa & Leitzmann (2019) écrivent à ce sujet : “Ainsi, les produits contiennent souvent trop d’énergie (notamment pour un en-cas) ainsi que trop de graisses, trop de protéines (animales) et trop peu de glucides. En outre, on y trouve généralement une teneur élevée en sel de cuisine ainsi qu’en additifs, tels que des exhausteurs de goût, et peu de fibres alimentaires, de vitamine C et d’acide folique”. [2]

Si la restauration rapide est consommée et utilisée précisément dans ces moments où elle remplit son rôle, il est bien sûr tout à fait acceptable de recourir à cette possibilité de manger rapidement. Mais cela ne devrait être qu’une exception, car les sociétés de nutrition, comme par exemple la Deutsche Gesellschaft für Ernährung (DGE), plaident pour une alimentation complète et équilibrée. [3] Et chez Salzburger Getreidemühlen, nous sommes également convaincus qu’une alimentation complète est d’une grande importance.

Si vous avez des questions sur ce sujet (Tendances alimentaires modernes (2/2)) ou sur d’autres domaines liés à l’alimentation, n’hésitez pas à nous envoyer un e-mail à j.fuschelberger@agrisan.at.

Bon anniversaire et à bientôt,

l’équipe des moulins à grains de Salzbourg

identifiants

Elmadfa, Ibrahim & Claus Leitzmann. 2019. La nutrition humaine. 6e édition, revue et mise à jour. Stuttgart : Eugen Ulmer, p. 755-757

https://www.duden.de/rechtschreibung/Fast_Food

[1] Elmadfa, Ibrahim & Claus Leitzmann. 2019. Nutrition humaine. 6e édition, revue et mise à jour. Stuttgart : Eugen Ulmer, p. 756

[2] Elmadfa, Ibrahim & Claus Leitzmann. 2019. Nutrition humaine. 6e édition, revue et mise à jour. Stuttgart : Eugen Ulmer, p. 756

[3] https://www.dge.de/index.php?id=52

C’était : Les tendances alimentaires modernes (2/2) : La restauration rapide

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Retour haut de page