Pain industriel

si les pains ne sont pas cuits à la main par le boulanger, mais produits en masse dans des usines, il est évident que cela va beaucoup plus vite et que cela se fait aussi de manière standardisée, avec des machines. Pour fabriquer maintenant des pains presque “parfaits, comme à la main”, des additifs peuvent le permettre.

Ces additifs sont, selon le professeur de pain Hr. Jahreis de l’université d’Iéna, ne sont pas nocifs pour la santé, mais souvent inutiles.

Dans son interview avec “der Welt”(www.welt.de), il affirme que les législateurs n’autoriseraient pas les substances douteuses.

Parmi les additifs ajoutés aux pains, on trouve par exemple le lactosérum en poudre. Il améliore le goût du pain et contribue à un brunissement “non naturel” de la croûte. Les pains blancs sont également colorés en brun avec de l’extrait de malt ou du caramel afin de les faire passer pour des pains complets. Un autre exemple est la vitamine C en poudre qui permet d’assouplir la pâte.

La question n’est pas de savoir si ces additifs sont nocifs ou non pour la santé, mais plutôt de savoir si l’on ne fait pas passer le pain à base de farine blanche pour du pain complet de qualité auprès du consommateur.

Si vous voulez jouer la carte de la sécurité et obtenir un pain sain, sans aucun additif, il vous suffit de vous rendre chez votre boulanger de confiance ou de moudre de la farine avec votre propre moulin à céréales salzbourgeois et des céréales bio, et de faire votre propre pain frais et naturel.

Sources :

Die Wahrheit über das Geschäft mit dem gedopten Brot – Wie steht es um unser wichtigstes Nahrungsmittel?

https://www.welt.de/wirtschaft/article149413301/Was-alles-in-unserem-taeglich-Brot-steckt.html

http://eatsmarter.de/ernaehrung/lebensmittelzusatzstoffe/mehlbehandlungsmittel

Panier
Retour haut de page