Où vont les invendus ?

Dans de nombreux pays riches, l’abondance de nourriture a pour conséquence que des quantités énormes de nourriture encore consommable finissent à la poubelle. Le pain et les pâtisseries sont parmi les aliments les plus souvent jetés. Vous pouvez lire dans cet article quelles en sont les raisons :

Pourquoi jette-t-on autant de pain ?

Mais qu’advient-il de tout le pain et des produits de boulangerie qui ne sont pas vendus ? C’est ce que vous découvrirez dans l’article d’aujourd’hui.

Alors, où vont les invendus ?

Un moyen pour de nombreuses boulangeries et supermarchés est de donner les produits excédentaires à des tiers , comme des organisations à but non lucratif. Les défis à relever sont d’une part le cadre juridique qui doit être respecté et qui implique en outre un grand investissement en temps, et d’autre part la responsabilité de la garantie de la sécurité alimentaire qui doit être assumée par les boulangeries et les supermarchés.

Ces défis poussent souvent de nombreuses boulangeries à utiliser leurs propres “restes de pain” dans de nouvelles recettes. Typiquement, le pain invendu est soit séché, soit mis à macérer, soit transformé en sirop de pain.Où vont les invendus ?

Le pain et les pâtisseries restants sont également souvent transformés en aliments pour animaux. En fonction de la taille de l’entreprise qui vend le surplus, les acheteurs sont soit des agriculteurs régionaux, soit des fabricants d’aliments commerciaux. En raison de l’incertitude des données, la quantité de pain utilisée pour la production d’aliments pour animaux ne peut pas être calculée avec précision.

Une autre possibilité (et la dernière mentionnée ici) de se débarrasser du pain et des pâtisseries qui ne sont pas vendus est de les mettre dans de les jeter à la poubelle ou de les faire recycler par des d’éliminer les installations de biogaz. “Contrairement à la vente de produits de boulangerie excédentaires à des agriculteurs ou à des fabricants commerciaux d’aliments pour animaux, l’élimination énergétique par des entreprises de recyclage entraîne des coûts pour les entreprises de boulangerie, qui dépendent de différents facteurs tels que les quantités collectées ou la distance entre les entreprises de boulangerie et les installations de biogaz.[1]

On peut donc dire que le pain et les pâtisseries invendus peuvent être utilisés et transformés de différentes manières. Cependant, les produits réutilisés ne représentent souvent qu’une petite partie. La plupart finissent à la poubelle.

Vous pouvez découvrir dans cet article quelle contribution vous pouvez apporter vous-même à la maison pour ne pas devoir jeter votre propre pain :

Des idées pour les restes de pain

Référence

https://www.wwf.de/fileadmin/fm-wwf/Publikationen-PDF/WWF-Studie-Unser-taeglich-Brot_Von-ueberschuessigen-Brotkanten-und-wachsenden-Brotbergen_102018.pdf

[1] https://www.wwf.de/fileadmin/fm-wwf/Publikationen-PDF/WWF-Studie-Unser-taeglich-Brot_Von-ueberschuessigen-Brotkanten-und-wachsenden-Brotbergen_102018.pdf, P. 21

C’était : Où va le pain invendu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Retour haut de page