Ne plus gaspiller la nourriture

Est-ce que c’est possible ? Eh bien, il est évident qu’il peut arriver à tout le monde que l’un ou l’autre fruit, légume ou yaourt commence à moisir ou se détériore sans que nous nous en rendions compte. Mais si nous avons une approche très consciente de la nourriture, il est possible de réduire le plus possible le gaspillage alimentaire. Aujourd’hui, nous avons de précieux conseils à vous donner pour ne plus gaspiller de nourriture.

Nous, dans les pays occidentaux, vivons dans l’abondance alimentaire. Non seulement on trouve toujours tout dans les supermarchés, à n’importe quel moment, mais nous pouvons aussi acheter des produits de la meilleure qualité possible, sans marques d’impression par exemple. Nous trouvons cette citation de Global 2000 très parlante et c’est pourquoi nous voulons la partager avec vous :

Environ un tiers des aliments, soit 1,3 milliard de tonnes par an, sont jetés dans le monde entier tout au long de la chaîne de valeur. Si l’on applique à l’Autriche l’estimation de l’UE de 180 kilos par habitant et par an, cela représente 150 semi-remorques pleins de nourriture qui se perdent chaque jour.

C’est pourquoi nous espérons que vous pourrez et voudrez mettre ces conseils en pratique : Ne plus gaspiller la nourriture

Lors de l’achat

  • N’achetez que la quantité dont vous avez réellement besoin. Réfléchissez à la manière dont les jours à venir pourraient se dérouler approximativement et allez plutôt faire vos courses une autre fois. Sinon, vous pouvez aussi vous munir de légumes surgelés ou d’aliments secs comme des pâtes ou des lentilles, afin d’avoir quand même quelque chose à la maison si vous ne venez pas immédiatement faire les courses.
  • Résistez à la tentation et ne vous laissez pas tenter par des offres du type “Prenez 3, payez 1”, qui pourraient vous faire acheter des produits dont vous n’avez pas vraiment besoin.
  • Soyez ouverts à l’idée d’acheter des “légumes ou des fruits pas très beaux et irréprochables”. Une carotte tordue est tout aussi délicieuse ( ;
  • On trouve souvent dans les rayons réfrigérés des bacs dans lesquels des produits sont proposés à moitié prix parce qu’ils sont sur le point d’expirer. N’hésitez pas à vous servir là aussi.

À la maison

  • Pour que les aliments ne s’abîment pas trop vite à la maison aussi, il est important de les stocker correctement. Pour le stockage des aliments, nous avons
    un autre article de blog pour vous >>
  • La date limite de consommation pour, par exemple, les pâtes à tartiner, les yaourts, etc. achetés indique que le produit est irréprochable jusqu’à cette date. Cela ne signifie pas pour autant qu’il est avarié et impropre à la consommation à partir de ce moment-là. En théorie, il est encore possible de manger ces aliments sous sa propre responsabilité, mais il faut bien sûr regarder, sentir et goûter au préalable s’ils sont encore bons.
  • Les aliments restants de la veille peuvent simplement être ajoutés au plat suivant. Par exemple, il suffit d’ajouter les restes de riz à la poêlée de légumes du lendemain ou d’utiliser les restes de pâte à tartiner pour affiner le plat.

Aidons ensemble et essayons de mettre en pratique ces conseils pour lutter contre le gaspillage alimentaire et le réduire au maximum !

P.S. Notre dernière astuce : avec des bananes trop mûres, il est très facile de réaliser un pain aux bananes juteux.
Nous avons ici une recette pour vous. >>

se gonfler

https://www.global2000.at/lebensmittelverschwendung

https://getreidemuehle.com/getreidemuehlen-blog/

https://www.bevegt.de/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Retour haut de page