L’amarante – sans gluten et riche en fer

L’amarante (ou amaranthe) n’est pas une céréale traditionnelle. Bien qu’elle soit utilisée ainsi, elle appartient à la famille des renonculacées et non à celle des graminées douces. C’est pourquoi l’amarante est également appelée pseudo-céréale.

L’amarante existe depuis très longtemps et comptait parmi les principaux aliments des Incas et des Aztèques. Non seulement il rassasiait, mais il était aussi considéré comme une plante aux vertus curatives.

Aujourd’hui, l’amarante n’est pas seulement utilisée sous forme de céréales. Les feuilles de la digitale peuvent être préparées et consommées de la même manière que les épinards. Le goût rappelle également celui des épinards.

L’amarante a un très haute teneur en protéines. Elle contient jusqu’à 19% de protéines, ce qui est beaucoup plus que les autres céréales. Il a été calculé qu’un kilo de cette pseudo-céréale contient autant de protéines que 15 tasses de lait*. acides gras insaturés.

La teneur élevée en fer de l’amarante est particulièrement bénéfique pour les femmes enceintes et celles qui ont leurs règles. Il a un effet antiseptique et anti-inflammatoire.

De plus, on trouve dans cette pseudo-céréale une forte teneur en vitamine C, en minéraux et en fibres.

Il convient également de mentionner que cette pseudo-céréale contient également certains tanins, ce qui peut limiter l’absorption de vitamines et d’oligo-éléments.

L’amarante ne contient pas de gluten et peut donc être consommée par les personnes atteintes de la maladie cœliaque. Sous forme de céréales, l’amarante est un grain complet et a un goût de noisette. Il peut être cuit et utilisé comme du riz. Mais l’amarante existe aussi sous forme soufflée et est ajoutée aussi bien aux pâtes à gâteaux et à pain qu’utilisée dans les barres et les mueslis.

L’amarante est également utilisée comme farine et peut également être moulue avec nos moulins à céréales Salzburger. Les moulins Max Spezial, MT 12 et MT 18 devraient être utilisés de préférence à cet effet.

Si l’on fait de la pâtisserie avec de la farine d’amarante, il est recommandé de la mélanger avec de la farine de blé, par exemple, car elle ne contient pas de protéines de gluten.

En résumé, on peut donc dire que l’amarante apporte de nombreuses propriétés positives grâce à sa tolérance et à sa teneur élevée en protéines et en fer.

Il est très important de mentionner qu’il existe également un additif alimentaire portant le numéro E 123, également appelé amarante. Celui-ci n’a toutefois rien à voir avec la pseudo-céréale.

Si vous voulez savoir ce qu’est la maladie cœliaque, vous pouvez en apprendre plus ici : https://www.getreidemuehle.com/de/zoeliakie/

Sources :

Münzing-Ruef, I. (1999) : Kursbuch gesunde Ernährung. La cuisine comme pharmacie de la nature. Munich, Allemagne : Zabert Sandmann GmbH

https://de.wikipedia.org/wiki/Amarant_(Pflanzengattung)

*Münzing-Ruef, I. (1999) : Kursbuch gesunde Ernährung. La cuisine comme pharmacie de la nature. Munich, Allemagne : Zabert Sandmann GmbH, p. 265

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Retour en haut