Généralités sur le broyage

En principe, vous pouvez moudre sans problème toutes les graines sèches comme le blé, l’épeautre, le seigle. L’avoine est déjà relativement riche en huile et doit être moulue grossièrement. Il est préférable de mélanger les épices aux céréales et de les moudre en même temps.

Le maïs, par exemple, peut aussi être moulu avec des moulins plus petits, s’il est d’abord moulu grossièrement, puis finement lors d’un autre passage. Démarrez d’abord le moteur et faites couler le maïs en pluie. Si le maïs est particulièrement gros, vous devrez peut-être aider un peu avec le doigt pour que les grains passent par l’entonnoir et atteignent les meules.

Si vous ne savez pas si les céréales que vous souhaitez peuvent être moulues, nous nous ferons un plaisir de vous aider. Cependant, pour vous conseiller correctement, il est parfois nécessaire que vous nous envoyiez un échantillon en quantité appropriée.

L’important pour nous est de savoir dans quelles quantités et dans quel délai vous souhaitez broyer la matière première.

Nous essayons alors quel moulin avec quelle meule est le mieux adapté.

Entièrement gratuit, bien sûr ! Bien entendu, nous vous envoyons également un échantillon de broyage afin que vous puissiez vérifier si le résultat de broyage correspond à vos attentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Retour haut de page