Du grain au pain (2e partie)

DU GRAIN AU PAIN (PARTIE 2)

√ätre pr√©sent du grain au pain, c’est ce qui fait la diff√©rence. C’est un v√©ritable art de la p√Ętisserie traditionnelle que tout le monde peut apprendre.
La conservation industrielle de la farine et du lait d√©truit ce produit naturel √† part enti√®re. Dans ce cas, ce ne sont pas seulement des nutriments importants qui meurent, mais aussi les enzymes. Qu’il s’agisse de farine compl√®te ou de farine blanche, les deux sont conserv√©es industriellement et perdent ainsi leurs nutriments. Pour qu’une farine compl√®te puisse √™tre d√©clar√©e ¬ę¬†compl√®te¬†¬Ľ, le germe est d’abord retir√©, chauff√© (donc inactiv√©), puis r√©introduit dans la farine. Plus le type de farine est bas, plus le son (enveloppe) a √©t√© retir√©. Une farine tamis√©e √† la main correspond √† un type de farine moyen selon le tamis √† un type de farine de 700 √† 1050). La farine blanche du commerce de type 405 ne peut √™tre produite que de mani√®re industrielle. Plus la d√©signation du type est basse, plus la farine du commerce a √©t√© fortement tamis√©e.

GRAIN PLEIN VS. SEPT

Les peintures fun√©raires √©gyptiennes montrent le traitement des c√©r√©ales, qui √©taient tamis√©es jusqu’√† 13 fois apr√®s la mouture. Ce mode de fabrication t√©moignait de la prosp√©rit√© et de la richesse, car le peuple en g√©n√©ral et les esclaves mangeaient des pains complets. Mais il est int√©ressant de noter que les radiographies de momies montrent que la moiti√© des √Čgyptiens, pharaons et princesses vivant dans l’apparat √©taient tr√®s malades. √Ä l’√©poque de vos tentes de vie, vous deviez souffrir, entre autres, d’arthrite ou d’art√©rioscl√©rose. M√™me la soci√©t√© raffin√©e et riche d’Europe centrale a commenc√© √† un moment donn√© √† tamiser ses c√©r√©ales pour obtenir une p√Ęte plus douce, plus claire et plus l√©g√®re, mais elle n’a pas fait de bien √† sa sant√©.
Les chercheurs K√ľhnau et Bernasek ont pu constater, dans le cadre d’exp√©riences sur l’alimentation animale, que la fertilit√© des rats se d√©gradait de plus en plus au fil des g√©n√©rations lorsqu’ils √©taient nourris (en plus de 50 % de nourriture normale) avec de la farine stock√©e ou des farines d’extraction. Ils se sont m√™me √©teints √† la quatri√®me g√©n√©ration. Seuls les animaux nourris avec de la farine fra√ģchement moulue ont conserv√© un taux de fertilit√© √©lev√©. Si les animaux √©taient nourris exclusivement de farine blanche, ils mouraient m√™me en quelques semaines. Il en ressort que la farine blanche a perdu sa capacit√© √† nous nourrir.

DURABILIT√Č DE L’√ČTAG√ąRE

M√™me les produits complets vendus en supermarch√© ne sont g√©n√©ralement PAS ! fabriqu√©s √† partir de c√©r√©ales fra√ģchement moulues et contiennent plus d’additifs que ce qui doit √™tre d√©clar√© sur l’emballage. Mais le fait est que l’industrie doit toujours fournir un r√©sultat constant, alors que le produit naturel qu’est la c√©r√©ale ne peut pas promettre un tel r√©sultat. En effet, les caract√©ristiques de cuisson parfaites des produits de boulangerie pr√™ts √† l’emploi et des farines d’extraction proviennent de la bo√ģte √† malices de l’industrie. En m√™me temps, nous nous demandons pourquoi de plus en plus de personnes ont des probl√®mes avec et √† cause de ces produits. Le gluten est √©galement un probl√®me parce qu’il est souvent ajout√© sous forme de¬ę¬†poudre de gluten¬†¬Ľ isol√©e (d√©clar√©e comme prot√©ine de bl√© ou gluten de bl√©). Plus il y a de gluten, plus la p√Ęte est √©lastique et plus le r√©sultat de cuisson est parfait. Le client est heureux, du moins dans un premier temps. Vous serez surpris, car un vrai petit pain complet ne sera jamais aussi √©norme et l√©ger √† la fois qu’un petit pain fabriqu√© avec des farines d’extraction ¬ę¬†am√©lior√©es¬†¬Ľ. Pour que chaque lot de farines emball√©es reste identique, on utilise volontiers des am√©liorants de farine non soumis √† d√©claration, comme les enzymes et l’acide ascorbique.

SANT√Č INTESTINALE ET DENTAIRE

En nous concentrant sur la sant√© intestinale et dentaire, nous avons commenc√© nos recherches en nous basant sur le livre ¬ę¬†Karies heilen¬†¬Ľ (Gu√©rir les caries) de Ramiel Nagel, qui est en grande partie bas√© sur les r√©sultats de Weston Prices. √©tudes sur le sujet. Price a d√©velopp√© un programme de gu√©rison des caries dans lequel il recommandait de pr√©parer des pains au levain √† partir de c√©r√©ales compl√®tes fra√ģchement moulues. Ramiel Nagel s’oppose cependant √† Prlce sur le sujet des c√©r√©ales. Selon de ¬ę¬†r√©centes¬†¬Ľ d√©couvertes, il consid√®re les c√©r√©ales compl√®tes comme un danger pour la sant√© intestinale et dentaire. √Čtant donn√© que la plupart des nutriments, mais aussi des anti-nutriments, se trouvent dans l’enveloppe, il d√©conseille les c√©r√©ales compl√®tes, en particulier en cas de caries, et recommande de miser sur un type de farine moyen, c’est-√†-dire de tamiser les c√©r√©ales ¬ę¬†Si le Dr Prlce avait eu ces connaissances √† son √©poque, son programme aurait probablement √©t√© encore plus efficace¬†¬Ľ, peut-on lire dans son livre. Il est int√©ressant de noter que la Weston Prlce Foundation n’a pas supprim√© ces pr√©tendues nouvelles connaissances dans ses recommandations alimentaires toujours actuelles. Ainsi, on peut y lire ¬ę¬†N’utiliser que des c√©r√©ales compl√®tes, des l√©gumineuses et des noix correctement pr√©par√©es par trempage, germination et levain¬†¬Ľ. Les produits √† base de farine blanche et le riz blanc sont √©galement d√©conseill√©s.

Nous devons retrouver les racines de nos anc√™tres et non seulement faire notre pain nous-m√™mes, mais aussi moudre fra√ģchement le grain.

Préparés selon un savoir-faire traditionnel ancien, les produits à base de céréales complètes sont non seulement originaux, mais aussi sains.

Une farine moulue √† partir du grain entier, pr√©par√©e avec soin, ne nuit ni √† l’intestin, ni √† la formation des dents. C’est pourquoi nous avons d√©cid√© entre-temps (m√™me si ce n’√©tait pas d√®s le d√©but) de travailler avec des c√©r√©ales fra√ģchement moulues et principalement avec le grain entier. Nous sommes d’avis que la voie emprunt√©e par les peuples traditionnels sains est la plus saine et la plus √©prouv√©e.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Retour haut de page