Ainsi sont nés les moulins à céréales de Salzbourg

Ainsi sont nés les moulins à céréales de Salzbourg

Aujourd’hui, nous vous racontons l’histoire des moulins à céréales de Salzbourg et de Johann Thurner :

Aujourd’hui, il est plus difficile de trouver le moulin à céréales idéal qu’il y a 35 ans. Dans les années 1970, vous pouviez compter les modèles disponibles et, surtout, les pionniers qui construisaient des moulins à farine pour la maison, d’une part – Johann Thurner était là!
Né en 1951, il nous a quitté de façon absolument inattendue en 2008. Les moulins de Salzbourg étaient son oeuvre d’art et sa raison d’être.

L’art de vivre
Il devait son amour de la bonne chère à sa mère, une excellente cuisinière, et à son père, un inventeur technique et ingénieur en mécanique, curieux de savoir comment on fait vraiment bien!

Perfectionnisme ou conscience de la santé ?
Les deux… Comment s’expliquer qu’un jeune ingénieur et constructeur mécanique avec brevet professionnel, cadre technique dans une entreprise internationale de construction de machines spécialisées, laisse tout tomber pour se vouer de toute l’âme et corps à développer des moulins à céréales d’usage ménager et professionnel?

C’est les idées personnelles qui mènent au succès
À l’époque, dans les années 70, il n’était pas possible de copier ou d’imiter quoi que ce soit lorsqu’on voulait développer un moulin domestique. Il fallait avoir ses propres idées, essayer, trouver soi-même et faire mieux ! Le “moulin à céréales de Salzbourg”, le premier modèle de moulin qu’il a développé et que l’on qualifie encore aujourd’hui – des décennies plus tard – de Mercedes des moulins à céréales, prouve qu’il y est parvenu pleinement.

Le nec plus ultra – les meules en pierre naturelle de granit
Le but principal de Johann Thurner était de fabriquer des moulins selon la tradition ancienne, mais dans le langage de la technologie moderne. Cinq années de recherche ont été nécessaires pour qu’une pierre à moudre naturelle (un type de granit très spécial) puisse le satisfaire avec des résultats de broyage très fins. En conséquence, de nombreux développements dans la construction de moulins sont dus à ses études techniques et à son bon sens.

Toutes les bonnes choses doivent être belles aussi
Mais non seulement le développement et la technologie étaient très importants pour Johann Thurner, mais il a également accordé une grande attention au design. En tant que bel esprit qui était non seulement connecté à la nature, mais aussi en tant que personne moderne et pleinement engagée dans la vie (marin passionné, alpiniste, mélomane, etc.), une apparence attrayante était un critère important pour lui.
Son opinion était: un moulin devrait être amusant et un bijou dans la cuisine. Les moulins à grains doivent être installés de manière à être immédiatement disponibles pour chaque poignée de farine!

Conformément à la tendance actuelle, mais pas au détriment de la qualité
Il a répondu dans une large mesure aux exigences de l’époque actuelle avec ses modèles de moulins “Maxi” et “Carina”. Avec le plus petit encombrement et la technologie la plus moderne, il répondait également au désir du meilleur prix possible. Cependant, le technicien né ne pouvait pas et ne voulait pas se passer de la qualité qui a son prix.
Sa devise était: pas de compromis au détriment de la qualité!

Des clients satisfaits depuis plus de 30 ans
Le fait que des magasins, des familles, des exploitations agricoles moulinent avec des moulins salzbourgeois acquis il y a plus de 30 ans était déjà pour lui la preuve de son vivant d’avoir pris la bonne décision et l’est toujours pour nous aujourd’hui.

Par conviction – avec le cœur et la raison….
Jeune homme, il avait un rêve : “Je serai meunier et mes moulins moudront longtemps, finement et délicatement” !
Son rêve s’est réalisé – Johann continue à vivre avec ses moulins !

Depuis sa mort, sa sœur Christine Thurner a continué à construire les moulins à grains de Salzbourg dans son esprit.

Ici, vous pouvez voir les moulins à céréales de Salzbourg dans toute leur splendeur. >>

C’était : comment sont nés les moulins à céréales de Salzbourg

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Retour haut de page